CMJ : Les joueurs à surveiller le 30 décembre

C’est une journée très importante aujourd’hui au Championnat mondial junior! Le classement est tellement serré dans le groupe B, celui du Canada, que le moindre faux pas peut nuire!

Voici les joueurs que nous aurons à l’oeil le 30 décembre!

Kazakhstan vs Suède (9h00)

On se doute déjà de l’issue du match. Si le Kazakhstan trouve le moyen de l’emporter, ce serait l’une des plus grande surprise dans l’histoire du tournoi. Cela dit, Maxim Musorov est le meilleur buteur des siens, avec trois buts et il mérite qu’on s’attarde un peu à lui.

Chez la Suède, il y a Samuel Fagemo qui, à l’image de Mattias Norlinder, a été repêché à sa 2e année d’éligibilité au repêchage. Les Kings doivent être encore très heureux d’avoir mis la main sur lui!

Allemange vs Canada (9h00)

Sans Alexis Lafrenière et Joe Veleno, le Canada se mesure aux Allemands, qui ont prouvé qu’il ne doivent pas être pris à la légère. Au risque de se répéter, le joueur à surveiller demeure sans aucun doute Tim Stutzle. Le voir jouer, c’est du bonbon pour les yeux!

Dans le camp canadien, vu les absents de taille, tous devront mettre l’épaule à la roue. C’est le temps pour un joueur comme Ty Dellandrea qui va faire la différence. Surveillons aussi le général à la ligne bleue, Bowen Byram!

Slovaquie vs Suisse (13h00)

Chez les Slovaques, Robert Duzgan va-t-il continuer sa belle performance, lui qui a deux buts depuis le lancement des hostilités? Samuel Hlavaj va-t-il jouer son 2e match du tournoi? Ce sont les deux joueurs à avoir sur votre rader.

Valentin Nussbaumer, des Cataractes de Shawinigan, fait très bien, avec deux passes au compteur. Il a la chance de montrer qu’il est un leader au sein de l’équipe pour aller chercher une victoire à la porte de la Suisse.

États-Unis vs République Tchèque (13h00)

Chez les Américains, Spencer Knight est sans aucun doute l’homme de la situation dans les buts. Il doit demeurer vigilant et se méfier face aux hôtes du Championnat mondial junior.

Jan Jenik est reconnu comme un féroce compétiteur. C’est un trait de caractère à épier chez lui, alors que les Tchèques comptent sur lui pour surprendre un adversaire qui est vu, avec raison, comme un titan.

Interactions du lecteur