CMJ : Les joueurs à surveiller dans les duels du 28 décembre

Le jour 3 de la ronde préliminaire est très prometteur, avec quatre affrontements pour bien commencer le week-end du bon pied.

Quels joueurs vous devez garder à l’oeil? Voici quelques suggestions!

Finlande vs Slovaquie (9h00)

Malheureusement, la Finlande sera privée de Rasmus Kupari pour le reste du tournoi. Déjà que le jeune Anton Lundell a dû déclarer forfait lui aussi… Mais tout de même, le capitaine de la formation, Lassi Thomson, est un défenseur très intéressant à voir jouer, lui qui a un potentiel offensif très élevé.

Outre Samuel Hlavaj et Oliver Okuliar, que nous avons suggéré hier, il y a aussi Maxim Cajkovic, des Sea Dogs de Saint John qui est en mesure de donner un bon coup de main à son pays.

République Tchèque vs Allemagne (9h00)

Parce qu’il est un nom qui pourrait bien être nommé dans la première ronde en juin 2020, Jan Mysak est le joueur non-repêché par excellence à observer dans le camp des Tchèques. L’ailier gauche est très agile et il a une occasion en or de profiter d’une scène bien en vue pour se démarquer.

Chez les Allemands, Tim Stutzle demeure LE joueur à regarder, mais il y a aussi l’attaquant Dominik Bokk. Cet ancien choix de première ronde des Blues a servi de monnaie d’échange pour obtenir Justin Faulk et il a un superbe talent comme franc-tireur.

Suisse vs Suède (13h00)

La Suisse part avec le statut de négligé, ce n’est pas un secret. Si Kyen Sopa, 19 ans, transpose son succès offensif dans la OHL avec la Suisse, qui sait s’ils ne pourraient pas causer une surprise?

La Suède est une équipe remplie de joueurs talentueux, dont Alexander Holtz et Lucas Raymond, deux attaquants très dynamiques qui vont monter sur l’estrade très tôt au prochain repêchage. Outre ces deux jeunes au potentiel élevé, le défenseur appartenant au Canadien, Mattias Norlinder, est un must à observer.

Russie vs Canada (13h00)

C’est le duel de choc du samedi! Si Yaroslav Askarov se voit donner la chance de rebondir de sa sortie ordinaire de jeudi, ce sera intéressant de voir comment il va réagir. Sinon, il y a l’attaquant Grigori Denisenko, propriété des Panthers, qui a le mandat d’être le leader offensif des Russes.

On parle beaucoup, avec raison, d’Alexis Lafrenière et son entrée fracassante dans le tournoi de jeudi, face aux États-Unis. Mon joueur que je vais suivre, cependant, ce sera son coéquipier qui le talonne pour le titre de premier choix au total, Quinton Byfield.

Interactions du lecteur