Rodion Amirov

Date de naissance : 2 octobre 2001
Grandeur : 6 pieds
Poids : 168 livres
Position : Ailier gauche
Côté du lancer : Gauche
Équipe actuelle : Ufa (MHL)

Date d’écriture : 30 octobre 2019

Rodion Amirov s’est attiré les éloges depuis le début de la saison 2018-2019, lui qui s’est élevé au-dessus de la mêlée avec son jeu efficace. Il est probablement le meilleur attaquant de la Russie au prochain repêchage de la LNH.

Analyse

Jeu général : Le premier réflexe quand on regarde le profil d’Amirov, c’est de s’arrêter à sa bonne fiche offensive. C’est une erreur, car il s’agit d’un joueur engagé et très complet, le type que tout entraîneur veut dans son alignement pour gagner.

Coup de patin : C’est le talon d’Achille de l’ailier. Il y a du travail afin qu’il atteigne une bonne vitesse de croisière plus rapidement. Pour ce faire, il devra consacrer plus de temps pour améliorer son accélération. Il demeure toutefois très agile et il est en mesure de changer rapidement de direction sans se sortir du jeu.

Habiletés : Amirov possède d’excellentes mains et un lancer qui devrait faire de lui un redoutable franc-tireur chez les professionnels. Il n’y a pas de compromis sur ses capacités de passeur : l’attaquant est capable de se débrouiller en étant sous pression pour refiler la rondelle à un coéquipier qui a su se démarquer.

Intelligence : Que ce soit en attaque ou en défensive, Rodion Amirov est un atout. Il sait anticiper pour le jeu et il se positionne afin d’aider son équipe. Il est particulièrement efficace pour récupérer une rondelle libre le long des bandes, en appui à un partenaire de jeu qui lutte avec l’adversaire, pour ensuite mener la transition avec brio.

Physique : Il est certain que le Russe va plus entrer dans la catégorie des poids plume et, en conséquence, il ne sera pas celui qui va terrasser un opposant avec ses coups d’épaule. Il devra tout de même ajouter un peu de muscles à sa charpente et, surtout, renforcer le bas du corps pour améliorer sa mécanique de patinage.

Autres aspects / intangibles : Le fait qu’il soit parmi les lates de ce repêchage, combiné au fait qu’il pourrait jouer en KHL après son repêchage, fait qu’Amirov pourrait glisser en 2e moitié de première ronde en juin 2020. Il va tout de même séduire une équipe avec ses habiletés et sa capacité d’élever son jeu d’un cran dans les moments importants.

Note globale
8B

Interactions du lecteur