Miguël Tourigny : un nom à surveiller en 2019-20

L’Armada de Blainville-Boisbriand nous a accueilli à bras ouverts afin d’observer certains jeunes joueurs qui figuraient sur notre liste de « scouting ». Pour cette après-midi du 5 octobre, Miguël Tourigny était le joueur de l’Armada sélectionné par Passion Relève. C’est vers lui que mes yeux étaient rivés, du haut de la passerelle luxueuse de cette organisation de classe.

Trêve de bavardage et jasons du petit défenseur qui joue avec une tonne de caractère, car après tout, il demeure le sujet principal de ce billet. Même s’il a connu une joute ardue contre l’Océanic d’Alexis Lafrenière samedi dernier, en particulier dans sa propre zone, Tourigny a des aptitudes de pro. Depuis le lancement des hostilités de la LHJMQ, il a fait scintiller la lumière rouge à trois reprises, en plus de récolter une mention d’aide, en sept rencontres.

Un jeune homme qui mérite les regards. – Photo : Denis Morin

Gracieux et agressif

La saison passée, lorsqu’il est débarqué au sein du groupe après la période des échanges, il s’est immédiatement imposé, ce qui lui a permis de présenter une campagne de 12 points, dont sept buts, en 29 joutes. À ce moment, il était âgé de 16 ans (17 ans en février) seulement, ce qui démontrait à quel niveau son potentiel se situait. Ses instincts offensifs et sa créativité le rendent spécial, lui qui est doté de mains vives et d’un coup de patin très gracieux.

Lorsqu’il pénètre la zone adverse, il devient rapidement un petit poison pour l’adverse puisqu’il est constamment en mouvement afin de créer des chances de marquer. S’il ne trouve pas d’ouverture pour distribuer le disque convenablement, il sortira son canon, soit de la ligne bleue ou au niveau de l’enclave. Même s’il ne mesure que 5 pieds 7 et qu’il ne pèse que 157 livres, son lancer est lourd, précis et très vif.

Sa défense n’est pas à point, certes, mais il travaille de façon acharnée et agressive, ce qui fait de lui un joueur qui peut se ramasser au cachot dû a un moment d’acharnement. Tourigny travaille à peaufiner sa défensive, un outil non négligeable afin qu’il devienne un défenseur d’impact au sein du circuit Courteau.

Même s’il est de petite stature, Future Considerations le voit comme un choix de quatrième tour en vue de l’encan amateur de la Ligue nationale de hockey en 2020. Tourigny est vu comme un spécialiste sur l’attaque massive, mais n’oubliez pas qu’il tient son bout en 5 contre 5 et qu’en travaillant de façon exemplaire sur sa défensive, il pourrait monter de quelques rangs d’ici quelques mois.

Bref, lors d’une joute de l’Armada à laquelle vous assistez, n’oubliez pas d’observer le numéro 89, il devrait fort probablement vous épater.

Interactions du lecteur