Top-31 prévisionnel du repêchage 2020

Le repêchage 2020 en sera un qui est rempli de belles promesses. Passion Relève publie une première liste des meilleurs espoirs à surveiller au cours des prochains mois.

Un classement qui, bien entendu, sera constamment en mouvance et dont nous aurons le plaisir de mettre à jour mensuellement!

1- Alexis Lafrenière (Ailier gauche)
Rimouski (LHJMQ)

Il a une vision incroyable en attaque, il peut tout faire et tout semble facile pour lui pour noircir la feuille de pointage. Un talent élite en offensive. Il a su faire progresser son jeu sans la rondelle, mais il doit tout de même améliorer son coup de patin pour devenir encore plus menaçant.

2- Lucas Raymond (Ailier droit)
Frolunda (J20 Super Elit)

Hyper créatif et hyper compétitif,  Raymond est le type de joueur qui vaut le déplacement à lui seul pour assister à un match. Il est un fabricant de jeu incroyable et il est très difficile de le contrer. Seule chose qui va refroidir certains, c’est son gabarit.

3- Alexander Holtz (Ailier gauche)
Djurgarden (J20 SuperElit)

Holtz est un buteur-né, capable d’enfiler l’aiguille peu importe où il est positionné. S’il n’est pas le plus explosif sur patins, il a tout de même une très bonne vitesse pour se démarquer. Il doit démontrer un meilleur engagement en défensive.

4- Quinton Byfield (Centre)
Sudbury (OHL)

Byfield a tous les outils pour être un attaquant de puissance. Si ses enjambées ne sont pas les plus élégantes, il demeure un attaquant rapide pour sa taille, capable de changer l’allure d’un match à lui seul. Très mature, il est du type qui s’impose et qui rend les autres meilleurs autour de lui.

5- Anton Lundell (Centre)
HIFK (Liiga)

Si Lundell améliore sa vitesse et ses premières enjambées, il cimentera tout simplement son statut dans le top-5 en juin 2020. Autrement, c’est le prototype de joueur qui est aimé par les entraineurs : il est bon dans les trois zones, il est très créatif et il a des mains vives qui lui permettent de surprendre l’adversaire de plusieurs façons.

6- Dylan Holloway (Ailier gauche)
Université du Wisconsin (NCAA)

Partout où Holloway est passé la saison dernière, il a dominé. Il est rapide, sait prendre la bonne décision sans ralentir la cadence. Il présente très peu de faiblesses dans son jeu global.

7- Yaroslav Askarov (Gardien)
SKA (MHL)

Un gardien dans le top-10? Pas le choix dans le cas d’Askarov, probablement le meilleur gardien disponible au repêchage depuis Andrei Vasilevskiy. Il est gros, athlétique et sa lecture du jeu est de niveau élite. Il est déjà très dominant pour son âge.

8- Jamie Drysdale (Défenseur)
Erie (OHL)

Drysdale est un défenseur poids plume capable de bien défendre sa zone, mais son pain et son beurre, c’est sa capacité de transporter la rondelle et d’animer l’attaque en utilisant sa très grande intelligence et son sens du jeu. Il doit cependant prouver qu’il est en mesure d’être dynamique de façon constante.

9- Hendrix Lapierre (Centre)
Chicoutimi (LHJMQ)

Lapierre a une éthique de travail sans faille et possède une anticipation du jeu au-delà de la norme, lui qui sait choisir rapidement le bon jeu à faire. Surtout un fabricant de jeu, il doit apprendre à utiliser davantage son bon lancer.

10- Cole Perfetti (Centre)
Saginaw (OHL)

Patineur dans la moyenne, Perfetti possède un excellent lancer et un sens du hockey très développé. À sa saison recrue dans l’OHL, il a démontré une capacité de contrôler le tempo du jeu à sa guise.

11- Marco Rossi (Centre)
Ottawa (OHL)

À sa première saison en Amérique du Nord, Rossi fut un actif positif partout sur la patinoire. À son meilleur en possession du disque, il est très agile. Il aura l’occasion de travailler sa force physique et sa vitesse au cours des prochains mois pour se hisser parmi les meilleurs de son groupe d’âge.

12- Antonio Stranges (Centre)
London (OHL)

Dynamo offensive, Stranges est un attaquant très dominant offensivement, lui qui est de ceux qui ont les meilleures mains dans dans ce repêchage. Il a surtout besoin de performer avec constance.

13- Jean-Luc Foudy (Centre)
Windsor (OHL)

Jean-Luc Foudy est, à l’instar de son frère Liam, l’espoir des Blue Jackets, un attaquant qui mise beaucoup sur sa vitesse pour mener le jeu sur la glace et qui n’a pas peur de se salir le nez dans le trafic lourd. Lorsqu’il ne peut utiliser sa vitesse, il doit être en mesure de bien utiliser sa vision du jeu pour prendre rapidement la décision qui s’impose.

14- Rodion Amirov (Ailier gauche)
Ufa (MHL)

Certains reconnaissent Amirov comme un excellent buteur, mais la réalité, c’est qu’il est très complet et il sait identifier rapidement ses options de passes même s’il est sous pression. S’il peut se donner plus de vitesse et gagner de la masse musculaire, il va constituer un pari qui vaudra la chandelle.

15- Jérémie Poirier (Défenseur)
Saint John (LHJMQ)

Il a démontré les signes de son talent offensif au sein d’une équipe qui fut ordinaire l’an dernier. Poirier est excellent en possession de la rondelle et il sait tirer profit de son bon coup de patin pour combiner ces habiletés et être une menace. Il doit toutefois être plus engagé dans sa zone.

16- Connor McClennon (Ailier droit)
Winnipeg (WHL)

Attaquant qui répond présent à chaque fois qu’il foule la glace, McClennon est un redoutable buteur qui joue plus gros que ce qu’il est en réalité. Il a de bonnes enjambées, mais manque un peu de vitesse de séparation. 

17- Ryan O’Rourke (Défenseur)
Sault Ste-Marie (OHL)

O’Rourke est un défenseur qui peut tirer son épingle du jeu dans la zone adverse, mais qui se distingue surtout par son jeu pour défendre son territoire. Il gagnera à améliorer ses premières enjambées. Il affectionne le jeu physique et il risque d’être plus dangereux en prenant de la maturité.

18- Kaiden Guhle (Défenseur)
Prince Albert (WHL)

La première chose qui frappe dans le cas de Guhle, c’est son excellent coup de patin, qui, combiné à son gabarit, fait qu’on le remarque même si notre regard n’est pas tourné vers lui. Possède un coffre à outils très enviable, il doit profiter de la prochaine campagne pour utiliser de façon positive tout ce dont il a à sa disposition.

19- Justin Barron (Défenseur)
Halifax (LHJMQ)

Barron mise beaucoup sur son coup de patin pour faire la différence lorsqu’il foule la patinoire. Sur le plan offensif, il a bien saisi les opportunités qui lui ont été offertes l’an dernier pour progresser sur le plan offensif. Démontre une capacité à jouer avec un peu de rudesse, mais il va surtout se distinguer avec son bon positionnement.

20- Noel Gunler (Ailier droit)
Lulea (SHL)

Si certains reprochent à Gunler son manque de vitesse de pointe et son jeu défensif ordinaire, il est, cependant, un excellent atout en zone offensive. On retient souvent de lui son arsenal de lancers pour déjouer le gardien adverse, mais il est aussi un très bon fabricant de jeu.

21- Tim Stutzle (Centre)
Mannheim (GER)

Polyvalent, Stuzle se distingue de par sa volonté à faire une différence à chaque présence sur la glace. Même s’il n’est pas le plus costaud, il est excellent en contrôle du disque, ce qui fait de lui une menace constante à l’attaque.

22- Jacob Perreault (Centre)
Sarnia (OHL)

Attaquant qui impressionne avec sa capacité à déjouer le gardien adverse, peu importe où il se positionne. Pour sa 2e saison dans la OHL, il doit prouver qu’il peut donner un effort constant sur la patinoire.

23- Lukas Cormier (Défenseur)
Charlottetown (LHJMQ)

Cormier a tous les outils pour plaire : il transporte bien la rondelle, il est très intelligent et il sait limiter les erreurs dans sa prise de décision. Il sait aussi mettre à profit sa lecture du jeu pour contribuer aux succès de son équipe, peu importe la situation. La seule chose qui refroidit les ardeurs dans son cas, c’est sa taille. Il doit continuer de prouver qu’il peut en faire abstraction pour demeurer un actif positif face à une opposition plus costaude.

24- Theo Rochette (Centre)
Chicoutimi (LHJMQ)

Imaginatif à l’attaque et responsable dans sa zone, le jeune homme a progressé constamment au fil de sa première saison dans la LHJMQ. Il est un peu frêle pour occuper le poste de centre et il doit améliorer sa vitesse de séparation.

25- Braden Schneider (Défenseur)
Brandon (WHL)

Schneider n’est pas le défenseur qui va être régulièrement dans les jeux de la semaine en étant à l’attaque. Mais avec son bon coup de patin et sa lecture de jeu en défensive, c’est un stud sur lequel les entraineurs aiment beaucoup compter.

26- Ty Smilanic (Centre)
USNTDP (USHL)

Smilanic possède un coup de patin et des habiletés intéressantes. Sa marque de commerce, c’est sa passion du jeu et son travail acharné sur la patinoire, ce qui compense bien son manque de force physique.

27- Thomas Bordeleau (Centre)
USNTDP (USHL)

On peut comparer Bordeleau à un canif suisse, lui qui peut contribuer à une équipe de plusieurs façons à l’attaque. Très bon pour transporter et protéger la rondelle, il doit démontrer qu’il peut aussi être une menace constante défensivement.

28- Jake Neighbours (Ailier gauche)
Edmonton (WHL)

Cet attaquant possède une très bonne lecture du jeu et sait utiliser ses bonnes mains pour générer de bonnes séquences sur la patinoire. Il a été blessé plus souvent qu’à son tour l’an dernier, une saison en santé va permettre de voir ce qu’il a dans le ventre.

29- Seth Jarvis (Ailier droit)
Portland (WHL)

Dynamique, Jarvis est un attaquant qui possède aussi une belle vitesse qui lui sert bien pour mener la transition de la défensive à l’attaque. Petit, mais très intense, il est surtout un fabricant de jeu.

30- Mavrik Bourque (Centre)
Shawinigan (LHJMQ)

Si Bourque a besoin de continuer d’améliorer son coup de patin, il demeure un joueur très électrisant à voir évoluer. Il est toujours proche de la rondelle et possède un désir de vaincre très élevé. Bon pour enfiler l’aiguille, il est, à l’attaque, un joueur dont la mentalité est axée pour être un fabricant de jeu.

31- Jake Sanderson (Défenseur)
USNTDP (USHL)

Le fils de l’ancien de la LNH, Geoff, est un défenseur dont les atouts sont davantage en attaque, lui qui est doté d’un excellent lancer. Il a besoin de raffiner son jeu défensif et de continuer à améliorer ses forces, mais il montre des flashs d’habiletés dignes des pros.

Interactions du lecteur